BEAUTYSPHERE > Quid de l'esprit de Noël ?

L'autre soir, je me suis mise à retourner tous les coussins du canapé et à checker derrière les meubles : je cherchais partout l'Esprit de Noël. En  2013 plus que jamais, on peut légitimement se poser la question : où est l'Esprit de Noël ? Après une étude comparative poussée, il s'avère que la réponse a beaucoup plus de chance d'être "dans mon cul" que "sur la blogosphère beauté". Explications.

J'adore Noël depuis ma plus tendre enfance. Chéri me dit que c'est parce que mes parents ne sont pas divorcés et que je n'ai jamais eu à associer cette fête à l'impossibilité de pouvoir se scinder en deux et à l'obligation de devoir choisir entre rendre triste ma mère ou mon père par mon absence.

Dans une famille unie et modeste, Noël, dans les années 80, c'était quand même chiadé comme affaire. Les réveillons à trois de mon enfance sont certainement encore aujourd'hui à classer dans le top five des meilleurs moments de mon existence. Une virée en voiture au cinéma de la ville la plus proche, et je me retrouvais les fesses posées au creux d'un fauteuil rouge, entre papa et maman, à regarder un dessin animé sur grand écran. Quand on rentrait, on enfilait tous les trois pyjamas et robes de chambre et on se tapait la cloche comme jamais durant le reste de l'année : huîtres, confit de canard, haricots et bûche glacée.

A la fin du repas, maman attrapait le livre de contes que j'aimais tant, papa commençait à fabriquer le chocolat chaud du Père Noël. On lisait ensemble "la reine des glaces" (déjà petite, mes orientations littéraires étaient révélatrices de ma personnalité), on installait le bol de chocolat chaud, les trois Coqueline à la fraise, sans oublier les carottes pour les rennes, et je filais au lit, bien décidée à veiller pour guetter l'arrivée de tout le cortège de rennes à grelots. Je devais m'endormir dans les trois minutes qui suivaient.

Le lendemain, lorsque papa entrait dans la chambre pour me réveiller, je ne me souvenais pas aussitôt que c'était le jour de Noël. Et puis, tout à coup, la cervelle connectait : vite, le sapin ! Dessous se trouvait le paquet tant attendu. Un unique paquet, recouvert d'un papier brillant, renfermant bien souvent une poupée ou une peluche, nouveaux compagnons qui allaient me faire rêver pour l'année à venir. Ensuite, on allait chez les papis et les mamies, pour souhaiter "Joyeux Noël" et pour manger avec toute la famille.

Le lundi de la rentrée, avec les copines, on se faisait les hauls de l'époque : "Alors ? J'ai eu Barbie Danseuse Etoile... Et toi ?" "Moi j'ai eu la poupée avec les habits qui changent de couleurs avec le froid." (cette poupée a réellement existé, et m'a passionnée pendant de longues années) Mais, bien vite les "Et toi, tu as reçu quoi ?" se transformaient en "Et toi, tu as fait quoi ?"





neige, foret, sapin


L'esprit de Noël, tout consensuel mise à part, c'est avant tout une histoire de chaleur humaine.

Mais, sur la blogosphère beauté, cette chaleur humaine a parfois du mal à passer à travers les écrans. En ce qui me concerne, les wishlists à la chaîne et les hauls à n'en plus finir sont froids, impersonnels et sans âme. Je croise, et j'en suis ravie, ici et là, des articles qui racontent les swaps que deux copines ont entrepris, et les petites attentions qu'elles ont mis tout leur cœur et pas mal de temps à se fabriquer.

Toutefois, pour être honnête, à Noël comme pendant le reste de l'année, la blogo beauté est tout de même un immense temple de la consommation. Et, bien que ça ne soit pas une généralité, heureusement, je déplore d'y voir trop souvent moult comportements qui tendent à amalgamer l'Esprit de Noël avec une sorte de surenchère nauséeuse de consommation.

"Je n'ai qu'une passion, la possession". (extrait de "la chanson des pirates" des Mondes Engloutis, on a les références qu'on peut...) pourrait être le credo de nombre d'entre nous. Et je ne suis pas la dernière à aligner ici mes propres amoncellements de possessions futiles et accessoires. J'y vois même l'un des sels de la vie : qu'il est doux de s'offrir ce qui nous chante avec le fruit de notre labeur... Qu'il est délicieux d'avoir envie de, et de satisfaire cette envie... Qu'il est doux de faire plaisir, d'offrir, de donner, de partager, d'échanger, aussi.

Mais je n'arrive pas à relier tout ceci à Noël. Faire participer ce cher Santa à toute la frénésie capitaliste qui anime les boulevards de la blogo beauté, je sais pas, ça serait comme faire participer Dora l'Exploratrice à un trafic d'enfants.

village à noel


Alors, au risque de ne pas être une blogueuse beauté comme les autres durant cette période chérie, au risque de ne pas pouvoir publier les marronniers habituels de la saison (...quoi offrir à ma mère, à mon père, à ton petit frère, et ta sœur ?), je préfère publier la liste de ce qu'il n'y aura pas sur mon blog durant les fêtes de fin d'année...

Ainsi donc, en ce mois de décembre 2013 sur le blog...

  • Pas de wishlist de Noël car j'ai passé l'âge de demander ce que je veux. Je mène ma vie de manière à obtenir comme une grande ce que je veux, par mes propres moyens. J'apprécie assez les "listes d'envies", et je sais que la plupart des wishlists que l'on trouve chez les blopines sont bel et bien des listes d'envies. Mais si l'on traduit le mot de manière littérale, ce n'est pas à ça qu'il nous mène. Il nous mène à une petite fille mal élevée qui, dans un grand magasin, pointerait du doigt en disant "je veux, je veux, je veux..." et grandirait pour devenir une grande pintade de plus de vingt piges qui utilise encore l'expression "Pour Noël, j'ai demandé...".
  • Pas de haul à rallonge. Je n'imprime pas l'idée que la nouvelle norme consiste à recevoir des dizaines de cadeaux pour Noël. Je déteste avoir l'impression que si tu ne croules pas sous les cadeaux dès le 26 décembre cela signifie forcément que tu as des problème de thunes, ou de radinerie. Je déteste, de fait, la frustration qui naît en moi quand une copine de blogo bien intentionnée demande "ce que j'ai reçu" et que je sais que la longue énumération serait une preuve de la grandeur d'âme de mes proches. Je vomis ce moment où la société nous enferme (et bordel, on se laisse faire !) dans cette idée que la liste interminable des biens matériels reçus / offerts mesure l'amour. Je m'agace toute seule à n'avoir que trop conscience que le discours que je tiens sera catalogué par les jugeurs hâtifs en "elle a des oursins dans le porte-monnaie, et c'est tout". Et je foutrais bien une paire de baffes à n'importe quel môme aux parents de n'importe quel môme qui tape un caprice car il n'a pas reçu "assez".
  • Pas de caprice, de déception, de "je voulais le blush M.U.F.L.E en teinte Joli Litchi et j'ai reçu le Brugnon Mignon". Au Petit Noël des copains, où chacun offre un cadeau à un autre convive tiré au sort, j'hériterai probablement d'un saucisson, d'un bon pour télécharger gratuitement une chanson de Christophe Maé ou d'un livre de poche sur l'histoire du communisme. Ce sera la partie visible. Mais je me souviendrai surtout que cette coutume tient depuis déjà longtemps, et qu'on cause, qu'on ri, qu'on s'agite encore plus que d'habitude ces soirs-là, car le pouvoir secret du saucisson nous souffle combien on s'aime.
  • Pas de no buy en janvier parce que j'aurais craqué mon slip à Noël. Pendant les fêtes de fin d'année et pendant le reste de l'année, je dépense à la mesure de ce que je peux me permettre. Être blogueuse beauté, c'est faire partie d'une frange de personnes qui ont le grand bonheur de pouvoir dépenser des sommes mensuelles (souvent) conséquentes en futilités. Quand je dépense pour ces futilités, c'est que le non-futile (dont les achats de Noël font partie), en amont, a déjà été pourvu. Si je craque mon slip, c'est que j'en ai encore un ou deux de rechange. 

esprit de noel

Et c'est sur cette note culottée que je vous souhaite donc de belles fêtes de fin d'année.
Trouvez amour et santé sous le sapin, et soyez-en heureux, ce sont les plus grandes possessions qui soient.
Et si vous voyez un poil d'anti-consensualisme, gardez m'en une part.


Cœur dégoulinant avec les doigts.

Rendez-vous sur Hellocoton !

57 commentaires:

  1. J'aime beaucoup comment tu fêtais Noël étant petite. Dommage que ce soit perdu. J'aimerai bien faire ça avec mes enfants plus tard, aller au ciné et raconter des histoires au réveillon de Noël mais je pense que ce ne serait pas très bien perçu par le reste de la famille. M'enfin, j'y suis pas encore :)

    RépondreSupprimer
  2. J'adore ! Je suis complètement d'accord avec tout ce que tu dis. La surconsommation réelle ou wishlistée me gêne. Chez nous, point de surconsommation et chacun offre à la hauteur de ses moyens car c'est l'échange et le partage qui compte. L'amour et la santé ne s'achètent pas.
    J'ai eu les même Noel que toi, sauf qu'on allait pas au ciné, mais on louait une k7 vidéo ! Que de souvenirs...

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas perdu pour tout le monde. On le fête toujours pareil, les robes de chambres et le ciné en moins. On est ensemble, il y a aussi ma tante et ses filles. Il y a un long repas, et comme plus personne n'est en âge de croire qu'il faut être couché à minuit, ça s'éternise pour ma plus grande joie !

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ton article, je pourrais seulement dire : "Amen" mais bon... Après avoir vu je ne sais combien de wishlist sur la blogo, j'ai "voulu" faire pareil mais en "pas pareil". Difficile à expliquer comme ça. Mais en fait je crois que voir une bonne vingtaine de souhaits de cadeaux pour Noël m'a donné la nausée, c'est pas ça Noël, c'est pas une accumulation, ce ne sont pas des caprices, c'est avant tout un bon moment. Alors évidemment, il y a des choses que l'on souhaiterait recevoir et c'est normal mais... souvent c'est trop (en tout cas de ce que j'ai vu). J'ai un peu de mal à m'exprimer convenablement là-dessus, probablement parce que je me sens totalement différente, ce qui ne signifie pas que je suis mieux mais que je peux me sentir mise à l'écart. Je ne me reconnais pas dans tous ces billets. Mon seul véritable souhait est de pouvoir retourner vivre dans ma région, et même si j'adore les vernis à ongles (au hasard ^^), ça ne fait pas du tout partie de cette fête. Je sens que je m'embrouille dans mon commentaire alors je vais m'arrêter là, c'est préférable ! En tout cas, super billet, j'ai pris plaisir à le lire et là au moins je reconnais le "vrai" Noël. Il ne me reste plus qu'à te souhaiter de passer de très belles fêtes :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'ai eu du mal à m'exprimer convenablement, et je ne suis pas satisfaite à 100% du résultat. Mais ça n'est pas parce que je me sens différente, au contraire : ces "pièges" de la consommation, je sais bien que je peux y tomber très vite... J'y tombe à longueur d'année. A Noël, je refuse, c'est mon moment douillet de l'année... Et je sais aussi que les filles qui font des widhlists ou des hauls ne sont pas forcément de sales petites pimbêches pourries gatées, elles sont juste contentes... Mais, mais, mais... J'avais ressenti l'an passé ce besoin de "aaaargh" au moment des fêtes sur la blogo beauté, je l'anticipe cette année.

      Et pour anticiper aussi l'argument qui ne manquera de tomber de la bouche (ou du clavier) de certaines : non, je ne donne pas de leçon, je donne ma vision ds choses. Je ne dis pas aux autres comment faire, je dis ce que j'aime faire, et ne pas faire.

      Supprimer
  5. T'avais pas fait un article dans le même genre l'année dernière ? Depuis que j'ai des enfants, on ouvre les cadeaux le soir car on faisait tout un rituel, quand ils croyaient au Pére Noel avec passage du vieux barbu certaines années en chair et en os, ou alors on voyait passer le traineau (savant jeu de lumière orchestré par Johan). C'était l'éclate ! J'aime beaucoup le ton et les mots que tu as choisi pour exprimer tout ça en tout cas, bien mieux que moi je ne le ferai mais la base est la même... Et arrête de dégouliner STP !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais écoute, je croyais avoir déjà fait un article du genre, je voulais me contenter de le remonter (flemmasse un jour, flemmasse toujours) mais je sais pas, j'ai dû oublier de le rapatrier lors du changement de blog...

      Ô comme j'aurais aimé voir Johan en Père Noël (ou alors j'aurais eu peur, je sais pas)

      Supprimer
  6. M E R C I !!!!!!!!!!
    Non, franchement, je suis entièrement d'accord avec toi. :3

    RépondreSupprimer
  7. le no buy je connais pas ^^ mais l esprit de noel il est maussade cette année, que ce soit sur la blogo, ou bien dans la vraie vie !!! mais on se fera un joli repas à 5, et le jour de noel, on sera là à regarder nos gnomes ouvrir leur paquet (et ravis de leur avoir fait plaisir ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah écoute, c'est quand même l'essentiel non ?
      Un repas ensemble et des enfants heureux...

      Supprimer
  8. Rowkawa12/05/2013

    Article criant de vériter !
    Et ce que je préfère à Noël c'est choisir les cadeaux (même si j'adore en recevoir, ne nions pas!) pour les gens que j'aime, trouver LE cadeau qui a une signification/qui parle et pas le premier coffret de parfum à Sephora.
    Du coup, les articles "qu'offir à ta mère, ton père, ton chien, ton chat", je ne les lis même pas, de toute manière on retrouve toujours les mêmes objets !

    RépondreSupprimer
  9. Pareil je n'ai jamais fait la liste de mes cadeaux, je n'en vois pas l'intérêt. Quand je veux offrir ou que quelqu'un veut m'offrir quelque chose bah on le fait, maintenant. On s'est offert des téléphones en Octobre avec mon mec il n'y aura rien sous le sapin. Pareil, j'ai profité de promo en Novembre pour gâter la famille, à Noel il n'y aura rien de ma part. Pourquoi attendre une fête pour se faire plaisir ? Ça veut dire que si j'étais dans un pays qui ne fête pas Noel je ne recevrais jamais de cadeau de ma famille/amis ? :/ C'est beaucoup beaucoup ce concept là qui me dérange : L'obligation d'acheter à Noel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement pareil ici : on se fait des cadeaux quand ça a du sens... Le "cadeau" de Noël, c'est plus des moments privilégiés... Et s'il n'y a rien sous le sapin, on ne le prendra pas mal (bon, on est pas des sauvages non plus, on offre des trucs aux enfants et son eau de Cologne à mémé :p)

      Supprimer
    2. Pour ma part, ça n'est pas l'obligation d'acheter / offrir qui me dérange, c'est la démesure... Les quantités faramineuses de merdes inutiles et impersonnelles qui s'échangent à cette époque :)

      Supprimer
    3. Ouais mais les gens (enfants /adultes, Coucou Brittany S. Pears !!!) qui croient au père Noel c'est hors sujet :p. En revanche, quand ils sauront et qu'ils veulent quelque chose bah ils auront le choix : on achète et tu as maintenant mais rien à Noel ou alors tu attendras Noel pour l'ouvrir. Le choix ET la compréhension que le cadeau n'est pas là à cause de Noel mais qu'il peut profiter de Noel pour exacerber son désir et vivre l'arrachage du papier cadeau avec tout le monde. Si tu habitues pas les enfants à cette notion adulte ils auront plus de chance de devenir comme ces gens que tu décris :/

      Supprimer
    4. Mon mec pense que des vernis sont des merdes futiles. Pourtant j'en veux toujours, ça compte ? :p

      Supprimer
    5. lol pour l'eau de cologne à Mémé ^^ je rigole toute seule là

      Supprimer
  10. Je lis svt ton blog mais commente rarement. Cette fois, je prends le temps.
    J'avoue que cette année, je trouve que Noël pèse sur la blogo. Moi, ce ne sont pas les wish list qui me dérangent mais les concours à profusion. Y'en a trop (oui c'est moi qui dit ça) et surtout trop de surenchère. C'est à celle qui en fera le plus... Je sais pas trop comment expliquer mais je n'aime pas...
    Même IRL, Noël est différent cette année, j'ai du mal à me mettre dedans... Néanmoins, ce que j'attends avec impatience, ce sont les repas de famille où je sais qu'on va s'amuser comme des fous, et ça ça n'a pas de prix :)
    Belle soirée & joyeux fêtes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les concours, j'ai l'impression que c'était pareil l'an passé. Et je ne sais pas si c'est par esprit de contradiction ou pour ne pas me noyer dans la masse, c'est le moment de l'année où justement, j'en fait moins. J'organise des concours régulièrement tout au long de l'année mais là je lancerai le dernier (un "petit" concours classique) dans la semaine et après, on verra en janvier !

      Supprimer
  11. Ahh je me sent bien dans tes mots. personnellement, je dois passé noël chez ma belle famille, je me sent obligé de leurs offrirs des jolies cadeau avec un jolie emballage et plein de jolietitude ... dégueulis de Licorne0

    Dans ma propre famille : on offre des trucs à la con, qui servent a rien, mais qui sont drôle : une gomme qui pèse près 1kg et un crayons géant. Des trucs qui servent a rien mais qui compte beaucoup plus qu'un billet dans enveloppe. Et dont on se souvient longtemps! Avec de la bonne bouf <3 j'aime mangé a noel! lol

    Merci pour cette article! Ca fait plaisir que toute les blogueuses ne font pas sans arret de liste de "ce-que-je-veux-pour-noel." On croirait qu'elle rêve que la marque passe par la pour le leurs donner...

    BREF ! Bonne soirée =)

    RépondreSupprimer
  12. Mes parents sont divorcés mais j'adore Noël!!

    Pour moi Noël c'est le froid et avec ça la chaleur d'un foyer, d'un café, un bon chocolat chaud... L'effervescence des gens dans la rue pour les cadeaux de Nöel, les décorations en ville, le marché de Noël, le calendrier de l'avent à ouvrir tous les jours, les listes d'envies (ma maman me demande toujours de faire une liste, à 22 ans, j'suis toujours une enfant... ou presque... mais si mai si!), la famille et le bon repas qu'on partage tous ensemble...
    C'est vrai que sur la blogosphère c'est beaucoup des wishlist en ce moment, ça me dérange pas plus que ça mais je comprends que ça puisse agasser :)

    J'te souhaite de passer de joyeuses fêtes :)

    RépondreSupprimer
  13. Mon plus beau cadeau enfin celui qui reste marqué à jamais est ma Barbie Cristal que j'ai eu le Noël de mes 8ans... Qu'elle était belle cette Barbie tant convoitée !
    J'aime la période de Noël et surtout j'aime le repas, les rires, voir les enfants avec des étoiles dans les yeux ...
    Et puis ce que j'aime le plus maintenant adulte c'est de ne pas savoir ce que je vais avoir au pied du sapin de mes parents, la SURPRISE ! J'aime ça.
    Le 24 au soir nous sommes que nous 4 et nous avons pour habitude de regarder un Disney, puis le repas et après des jeux de société en attendant l'heure d'aller au lit.
    Oh et cette année j'ai aimé recevoir la lettre au pére noël écrite par ma nièce !! Je trouve ça trop beau

    Et puis surtout Noël ce n'est pas que les cadeaux comme certains pensent... C'est bien plus que cela !
    J'ai la chance d'avoir mon mari, mes fils, mes 2 parents, ma soeur et encore une mamie ... Je m'estime chanceuse

    Je t'embrasse tout doux et je ne te souhaite pas encore de joyeuses fêtes car ce n'est pas l'heure <3

    RépondreSupprimer
  14. Helloooo,
    Alors tu sais quoi j'ai vu le titre de ton article et je suis venue le lire direct , et là je me dis que du coup la vidéo sur laquelle je bosse ce soir va peut-être te plaire un peu...(pas de quoi se taper le cul par terre hein, juste que tu trouveras peut-être ça chou...ou cul-cul la praline...LOL) Mais je n'en dis pas plus, tu la verras sans doute passer et si c'est le cas tu me diras ce que tu en auras pensé ;-)
    Bizouuuuuuu
    PS : Moi perso je crois encore au Père Noël :D

    RépondreSupprimer
  15. J'adore Noël même si je trouve dommage que l'on ne ressente pas "l'esprit" de Noël !! Je trouve que l'on ressent plus le coté commercial maintenant...
    Petite nous ne fêtions pas Noël, mon père ne voulait pas question de religion. Pourtant on aurait tous voulu le faire, surtout que souvent le soir quand mon père rentrait tard du travail, ma mère nous racontait ses réveillons de Noël en Algérie.
    Elle nous contait que ma grand-mère demandait (tant bien que mal car elle parlait et comprenait très mal le français) aux voisines françaises comment ça devait se passer, ce qu'elle devait faire à manger et donc envoyait mon grand-père faire les courses, acheter le sapin, la déco, etc... Et ils passaient un merveilleux moment tous ensemble ! Mes grands-parents étaient musulmans mais souhaitaient que leurs enfants connaissent les autres traditions.
    Juste de l'écrire, je souris car maintenant c'est un récit que ma maman fait à mes enfants et lorsque je les vois l'écouter, je me revois petite.

    A Noël, nous ne sommes que mon mari, nos 2 choupinoux, ma maman et moi... et ça nous suffit ! C'est un moment que nous aimons... Nous avons fait le sapin samedi dernier avec mes loulous et leurs cousines, quel bonheur. Durant le mois de décembre on fait des petits biscuits de Noël que l'on va partager avec les gens de notre résidence lors d'une après-midi, on passe beaucoup de temps à parler du repas même si il n'y aura rien d'extraordinaire, le dimanche nous allons marcher dans la ville pour contempler les jolies décorations des maisons, nous regardons sur Youtube les vidéos des décorations et des crèches à Madère (ville natale de mon mari et lieu de résidence de mes BP)etc... Le jour J, nous allons tous enfiler notre tablier, les enfants aussi et passer une partie de la journée en cuisine, musique à fond !

    Je gâte mes enfants car c'est comme ça dans ma tête (je ne suis pas en no buy pour autant en janvier), pas de cadeaux entre adultes juste le plaisir d'être ensemble. Notre soirée se finira par des jeux de société comme d'habitude ! Mon cadeau c'est lorsque ma fille de 9 ans ne cesse de nous répéter qu'elle aime toutes les petites choses qui se passent pendant ce mois de décembre et je trouve ça génial qu'elle le retienne !

    Je sens que mon récit est long... désolée, mais voilà c'est ça Noël pour moi, toute cette joie et ce partage !

    Bonnes Fêtes de fin d'année à tous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux si ton récit était long, je t'en remercie car il est très touchant. C'est très beau ce que tu racontes sur les Noël de ta maman (et les tiens aussi). Merci

      Supprimer
  16. Anonyme12/05/2013

    Je suis tout a fait d'accord avec toi, Noel c'est une ambiance et quand on grandit on s'en rend compte encore plus.
    Mais là où je suis agacée, c'est que meme si je suis d'accord avec toi en ce qui concerne cette folie de la surconsommation qui explose a Noel, et bien justement a Noel je n'ai pas envie de discours, je prefère voir des gens dépenser trop mais etre là, dans la rue (j'habite dans une petite ville du sud où les gens de sortent pas quand il fait froid), se faire plaisir de manière futile ou excessive... Je trouve que Noel, c'est un moment ou chacun prépare son cocon, peut-etre qu'il nous paraitra froid, mais eux, c'est de cela dont ils ont besoin. Et le discours de la surconsommation on y a droit déjà toute l'année, alors pour les fetes, ce que je souhaite c'est juste un chocolat chaud entre amis (et en option, un nouveau clavier ou la touche de l'accent circonflexe fonctionne...ˆˆ).

    RépondreSupprimer
  17. Y moi je suis en no buy depuis des mois. Forcé évidemment . Mais désormais j'en viens à me dire que cest une sacré expérience. Au début, ce fut dur, frustration en frustration , agacement, toutes les mauvaises émotions y sont passées . Et puis au fur et à mesure j'ai réussi à contenir tout ça, et maintenant à l'approche de Noël, devant ma page word blanche que je me dois de remplir pour influencer mon homme ou ma maman, j'ai une page blanche ... Tant d'envie, tant de frustration pour en arriver la ... J'ai tellement appris , que quand je lis ton article, ça me fait plaisir, je m'y retrouve et certaines réflexions sont vraiment réelles ;)

    RépondreSupprimer
  18. j'ai adoré ta façon de dire les choses

    RépondreSupprimer
  19. Je comprends tout à fait ton propos, que je rejoins pour la plupart. Ce qui me froisse en effet c'est la question de la proportion, parfois de la surenchère.
    Pour les wishlist, je suis plus nuancée, mais c'est vrai que je pense surtout aux wishlist qui ne sont pas exclusivement tournées vers la beauté. J'aime bien voir des wishlist (et je suis tout à fait d'acccord avec toi sur l'ambiguité du terme, une "liste d'envie" comme tu le proposes serait beaucoup mieux adaptées) qui me font découvrir des boutiques Etsy que je ne connais pas, me donnent des idées, des inspirations de cadeaux auxquelles je n'aurais pas pensé. Mais je comprends que ce qui te froisse, c'est mon cas très souvent.

    Pour moi Noël est véritablement un moment à part. C'est le sacro-saint repas en famille la veille de Noël, avec les petits plats dans les grands, la table décorée avec amour, les bougies, le coin du feu etc. C'est très important pour nous tous.
    Ce Noël-là, il n'est pas absolument simple, détaché de la société de consommation mais il n'est jamais, jamais dans la surenchère. Tous les ans, ma mère se plait à acheter un ou deux éléments de décoration nouveau pour le sapin, de jolies choses pour décorer la table: pour moi ça fait partie du rituel, par ce qu'elle le fait dans un état d'esprit "sain", par ce que ça lui fait super plaisir, par ce que ça me fait super plaisir (c'est souvent moi qui met la table et qui me retrouve à "jouer" avec les nouvelles babioles de l'année) et par ce que, chaque années, ce sont quelques petites choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais un Noël totalement détaché du milieu de la consommation, pour la famille française "moyenne", ça n'existe pas je pense... Soit on s'y vautre, soit on y picore, soit on se sent frustré de ne pas pouvoir, mais la consommation régit forcément une part de l'esprit à ce moment là...

      Chez nous non plus ça n'est pas "totalement détaché, ce n'est pas le but. Comme tu dis, le but est de ne pas tomber dans la surenchère

      Supprimer
  20. Je découvre ton blog grâce à Anna Bloody et je trouve ton article super.
    Je me reconnais tout à fait dans ta façon de penser et ça m'a donné une super idée ....
    Je file découvrir le reste de ton blog !

    RépondreSupprimer
  21. Cœur, sapin et guirlandes, pour moi, c'est à la maison, pas sur la blogo. Car pour moi, Noël, c'est qqch d'intime, de privé, c'est Noël avec les copains (soirée prévue dans une semaine et demie avec participation de tout le monde pour le repas et échange de cadeaux (grosso modo, on offre un cadeau mais on ne sait pas qui nous offre notre cadeau). On va bien se marrer :) Et Noël en famille, ce sont les rires à table, les souhaits de "ah si j'étais ...", le foie gras, les coquilles St Jacques et le Sauternes, bref, des moments joyeux parce que Noël, c'est ça avant tout :)

    RépondreSupprimer
  22. Je passe principalement mes noëls avec une personne que je considère comme ma sœur. Je me rappelle d’une période ou je lui offrais des cadeaux de noël un peu chers parce qu’elle n’avait pas de moyens alors que moi, oui, j’avais envie de compenser ce qu’elle ne pouvait pas s’offrir au quotidien. Ça ne m’a jamais dérangée de donner plus, tant que je le pouvais. Aujourd’hui, l’échange de cadeaux reste un moment important pour moi parce que ça a un sens familial, peut-être trop matérialiste, je le reconnais, mais disons que l’absence de cadeaux dans mon enfance a été la manifestation matérielle d’une absence de famille tout court. Donc je peux comprendre le raccourci noël = cadeaux, et je ne le déplore pas forcément parce que mon esprit de noël, je me le trouve comme une grande. Dans les décos que j’ai mis chez moi, dans un marché de noël, dans les illuminations, dans le repas que je vais partager avec mes amis… Par contre, je suis tout à fait d’accord pour ce qui est de la liste de cadeaux longue comme le bras, c’est une convention sociale qui ne fait que renforcer le sentiment de « pas de cadeaux = pas d’amour ». J’ai plusieurs fois du faire face à une expression qui voulait dire « c’est tout » quand je parlais des cadeaux que j’avais eu, c’est bof.

    Après, pour ce qui est de la présence de noël sur la blogo’ beauté, ça ne me choque pas. Les wishlists, pourquoi pas, ça peut donner des idées pour soi. Ce n’est pas sur la blogo’ beauté que je vais chercher l’esprit de noël, d’ailleurs Hélène le souligne bien, noël est un moment privé, intime. Je préfère faire des articles consacrés à des idées cadeaux de noël plutôt que de parler de mon obsession pour le sapin, ce symbole de noël trop délaissé, ou de vanter l’amour familial, les valeurs qu’il y a derrière, ou du fait que je passe pas noël avec ma famille mais c’est pas grave, je le passe avec quelqu’un qui m’aime et que j’aime comme si on était de la même famille. C’est un parti pris que j’ai choisi, de parler parfois de moi, mais de ne pas tout déballer. De ne pas cacher qui je suis, mais de ne pas tout montrer de mes failles et de ce qui me fait vibrer. Alors peut-être au final que tu cherches l’esprit de noël sur les mauvais blogs ? Je ne sais pas hein, mais je suis sure que tu trouveras beaucoup plus cet esprit-là sur les blogs humeurs qui se donnent « la permission » de déballer ce qu’ils ont sur le cœur et qui ont justement ce côté plus « personnel » que l’on ne montre pas toujours sur un blog beauté.

    PS : Désolée pour le commentaire-roman xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne sois pas désolée, je suis ravie des commentaires-romans que suscite ce billet, c'est la preuve que le sujet interpelle. Et je suis très touchée par toutes celles qui m'accordent le privilège d'héberger ici l'une de leurs confidences sur ces moments si précieux... Les tiennes me touchent beaucoup, et je partage votre point de vue (à Hélène et toi, et d'autres) : l'esprit de Noël est privé. Ce billet m'aura servi à exprimer ceci et le fait que je déplore du coup de le voir souvent mal amalgamé à d'autres choses sur la blogo...

      Enfin je suis d'accord, l'esprit de Noël circule sur plein de lieux de la blogo (blogs Humeurs, blogs Mamans...). Là je parlais "juste" du "cas" de la blogo beauté... Je n'exige pas que chaque blogueuse lâche ses tripes et montre son "esprit de Noël", simplement je n'apprécie pas quand certaines confondent esprit de Noël et étalage & surenchère :)

      Voilà, une réponse-fleuve.
      Egalité, balle au centre !

      Supprimer
    2. C'est vrai que la blogo' beauté a un côté très "consumériste", j'ai d'ailleurs une amie qui a renoncé à lancer son blog pour ça, elle ne voulait pas "pousser" ainsi à la consommation.On est nous-même beaucoup consommatrices, on encourage à la consommation... et ça peut entraîner certaines dérives !

      En tout cas, ton billet m'aura poussé à finaliser un billet humeurs que je prépare dans mes brouillons depuis quelques temps... (l'histoire d'une fille qui sait pas étaler sa joie devant les cadeaux qu'elle reçoit justement^^).

      Et hop, réponse rivière cette fois-ci xD Bonne soirée !

      Supprimer
  23. Je découvre ton blog et ton style au travers de ce billet, et je dois dire que j'aime beaucoup. Tu écris bien, c'est très agréable à lire. J'arrive assez à me projeter dans l'ambiance de Noël que tu vivais étant petite. Chez moi, on l'a toujours fêté à quatre : mes parents, mon petit frère et moi. Jamais rien de grandiose, un sapin artificiel, souvent un bloc de foie gras au lieu d'un vrai foie gras, des choses simples. Bon, une fois, ma mère a exagéré un tout petit peu en choisissant une bûche Leader Price premier prix à deux euros, arôme vanille, qui était triste comme la pluie et n'avait aucun goût. Mais enfin, c'est un détail.

    Le repas se finissait en général assez tôt et ensuite, on se mettait devant la télé pour regarder un film pour enfants qui passait ce soir-là. Puis on allait se coucher tout excités, et au réveil c'était l'apothéose, les cadeaux sous le sapin en robe de chambre. Alala, tout ça me rend bien nostalgique.

    Merci en tout cas pour ton récit, je viendrai visiter ton blog à nouveau.

    www.mawajane.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour être passée et être restée :)

      Supprimer
  24. J'espère ne pas rater ce billet :)

    RépondreSupprimer
  25. Je m'en fiche, moi je travaille le jour de Noël et en plus je serai à plus de 800km de tout les membres de ma famille. Alors à part si le père Noël existe vraiment, je n'aurais aucun haul à faire :D

    RépondreSupprimer
  26. joli texte!!! ouf ravie de savoir qu'il n'y aura pas tout ça sur ton blog car les wishlist et les hauls, je les zappe systématiquement!
    moi je fêtais noël modestement avec ma mère et mon papi autour d'un bon repas et celà jusque mes 18ans quand je suis partie de la maison! Chose que je fais maintenant avec mes deux enfants et celà me convient parfaitement!

    RépondreSupprimer
  27. J'ai adoré le récit des Noëls de ton enfance, c'est beau et émouvant :) tu as bien raison, Noel ce n'est pas que la consommation :) bisous!

    RépondreSupprimer
  28. Je vois que enfants nous avons passé les mêmes Noël magiques :) Même si la magie n'est plus la même aujourd'hui qu'on est grands et adultes (ahem), j'ai envie de faire vivre les mêmes Noël à ma fille (même si j'ai évidemment aussi envie de la gâter, un peu quand même), et les repas de famille où on est tous réunis me tiennent très à cœur, malgré toutes les histoires qu'il peut y avoir, et j'ai de très mauvais souvenirs de certains Noël mais malgré ça j'espère toujours qu'on passera un bon moment, les cadeaux c'est un plus, c'est parce que ça me fait plaisir de leur faire plaisir. Aujourd'hui on vit dans un monde où on nous pousse à la consommation je crois que c'est clair. Mais je crois qu'il y a une part d'éducation aussi, quand je vois quand j'étais petite, et ça ressemble à ce que tu as dit, après les vacs quand on retrouvait les copains à l'école, y'en avait toujours qui avaient été pourris gâtés avec des cadeaux de ouf et plein de chèques, moi j'ai pas été élevée comme ça et je trouve ça bien, je ne tiens pas à ce que ma fille ne veuille voir les gens que pour "avoir des cadeaux". Bref, je ne sais pas si mon commentaire est bien utile, tout ça pour dire que j'ai bien aimé ton article. Après il ne faut jamais être trop prompt à juger ce que l'on voit à droite ou à gauche sur le net, on ne connait jamais la vie des gens.
    Passe un bon weekend :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais aussi des copains qui avait eu des chèques pour Noël qd j'étais gamine. Je me demandais s'ils étaient bêtes de se réjouir d'un morceau de papier alors que j'avais une trop belle poupée, y avait pas photo quoi !

      Supprimer
  29. Je me souviens des Noël, j'adore cette période également, j'ai la chance que mes parents soient toujours ensemble et ça va me faire bizarre de ne pas être avec eux cette année. Nous étions généralement 5 pour le réveillon (mes parents, ma sœur, ma mamie), je ne me souviens pas du dîner à vrai dire mais juste que nous laissions une coupe de champagne et quelques biscuits pour le Père Noel ^^ et que l'on regardait la télé avec mes parents, c'était trop chouette il y avait plein de films et dessin animé de noël (maintenant c'est trop nul la télé :p) et on allait se coucher avec ma sœur, excitée comme des puces (même si ma soeur plus agée de presque 5 ans, savait probablement déjà que le père noël n'existait pas, mais elle n'a jamais vendu la mèche) et nous nous réveillons super tôt le matin de noel pour réveiller nos parents et ouvrir nos cadeaux, on avait des petits paquets, pas énormément mais quelques uns avec de petites choses (genre une paire de pantoufle en forme d'animaux) et une poupée ou je ne sais plus quoi et nous étions heureuses :p

    Les enfants sont maintenant pourris gâtés (quand je vois ma nièce...) J'ai fait une "wishilist anniversaire/noel" parce que suis née quelques jours avant Noel, qui contient trois choses, des choses chères (d'ailleurs) ^^ mais ce sont des envies et je me débrouillerais pour me les offrir avec un petit coup de main de mes parents peut être pour l'un d'entre eux mais c'est tout :)

    j'adore les photos qui illustrent ton article :) et j'ai aimé lire cet article !

    RépondreSupprimer
  30. ah mais c'étaient des articles esprit de noël ces wishlists ?? J'avais pas compris ! Je pensais que c'étaient juste des catalogues d'idées cadeaux comme on en reçoit tant dans notre BàL
    Après que mes filles ont arrêté de croire au père noël, l'esprit de noël s'est doucement éteint avec des obligations de passer noël chez la famille du Loup d'Amour ou dans la mienne (au choix mon père ou ma mère) et c'était très nul d'enchaîner plusieurs noëls (comment on peut fêter noël chez tout le monde ?), de "privilégier un plutôt que l'autre...
    Bref ça me cassait franchement le cul de me taper 2 heures de route pour une ambiance qui pue. Noël une obligation ??
    Ben mince alors.
    J'ai annulé ces réunions consensuelles et casse pieds et j'ai ouvert ma maison à ceux qui voudraient participer à notre noël, nous nous sommes retrouvés à 4, parfois un frère célibataire nous rejoint mais nous restons entre nous, mettons un point d'honneur à préparer ce réveillon ensemble parce qu pour moi l'esprit de noël réside là : dans le partage. On décore la table, on cuisine des trucs qui plaisent à tout le monde, on ouvre les cadeaux avant le dessert (on digère un peu comme ça) et on se regarde un film choisi ensemble.
    Je n'avais plus eu de noëls aussi chouettes que depuis que j'ai choisi la simplicité.
    J'ai pas pensé à mettre les décos sur le blog cette année mais j'avoue que j'ai aps senti l'esprit magique de noël cette année non plus ^^
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi que c'est dans la simplicité que Noël est le plus beau !

      Supprimer
  31. Ton Noel d'enfance ressemble trait pour trait au mien (sauf qu'on était 4), et tu sais quoi le mien est encore comme cela. On fait les courses du repas, chacun achète ce qui lui fait envie, chacun met la main à la pâte,on regarde un truc de Noel à la télé , on joue à des jeux de société...On a nos cadeaux "qu'on a pas demandé" mais qui ont une tradition,sans dépenser des fortunes qu'on a pas, sans se mettre minable au champ hors de prix...Je te souhaite moi aussi une très très bonne fin d'année pleine de joie et d'amour (et le reste de l'année aussi d'ailleurs!)

    RépondreSupprimer
  32. Qu'il est joli, franc et sincère ton article... avec un petit bout de toi pour les fêtes de Noël, c'est touchant !
    Je te rejoins sur le fait que l''esprit de Noël a disparu... ou alors ça se résume par le fait qu'on nous pousse à acheter encore et encore ! On ne cesse de nous faire envie !
    Perso, je n'ai qu'un fils et je le gâte mais sans démesure (il a pas tout ce qu'il demande dans la lettre au Père Noël) parce qu'il faudrait pas qu'il croit qu'on a toujours tout ce qu'on veut dans la life !
    Quand j'étais gamine (mais que plus aucun d'entre nous ne croyait au Vieux Barbu) et que ma tante était encore de ce monde on fêtait toujours Noël avec elle, mon oncle et mes cousins/cousines. Même si on vivait à l'autre bout de la France les uns des autres, on trouvait tjs le moyen de se réunir. Et on mangeait un bon repas, un très bon repas qu'on avait mis la journée à cuisiner et quand tout était "englouti", on faisait des équipes et on organisait un super jeu de société du genre Trivial Poursuite et on ouvrait nos cadeaux si on avait gagné la partie ou un camembert ;-) ! J'ai des souvenirs formidables de ces soirées et ça me fait oublier celles qui ont fini en jus de boudin !
    Je te souhaite de jolies fêtes de fin d'année. Savoure bien ton saucisson ;-) !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton témoignage ici :)

      Supprimer
  33. Coucou ma belle,
    comme le dit ton copain tu as effectivement de la chance, mes parents ont divorcés quand j'avais 5 ans, et je ne me souviens en fait d'aucun Noël comme les tiens.
    Ma mère ne faisait plus de sapin, et m'envoyait chez mon père à l'autre bout de la France à chaque Noël, que je ne voyais que quelques fois par an, pas de choses à partager, ni à se dire, ni de magie, ni d'esprit de Noël...
    Et puis j'ai grandi et en tant qu'ado, je ne voulais plus allez chez mon père pour "fêter Noël, je restais avec ma mère dans notre deux pièces parisien, toujours sans sapin...
    J'ai commencé à travailler à 18 ans, je bossais dans la restauration, et souvent je bossais pendant les fêtes, mais bon, je n'avais pas grand choses à fêter...
    Aujourd’hui, j'ai 29 ans, et j'adooooore la magie de Noël, les chants de Noël, les repas de famille, le bonheur de partager un repas et d'échanger des cadeaux, seulement des attaches je n'en ai pas, et cette période me e rend tellement triste car toutes ces choses que j'aimerai avoir, je ne les ai pas, et tu l'auras compris, je ne parles pas des cadeaux.
    Je ne cherche pas à faire pleurer dans les chaumières, je sais que je n'aurai pas de cadeaux à Noël, c'est pourquoi j'ai organisé un swap sur le thème de Noël, et que je compte bien ouvrir mon colis le 24 à minuit. J'ai posté une wishlist sur mon blog, mais comme je l'ai précisé dans mon article, toutes les choses ds ma wishlist, je compte bien me les offrir !
    Noël est malheureusement devenue une fête très commerciale, blogo ou pas, en tous cas pour moi le no buy, c'est en décembre, car en janvier je fais fumer la CB pour les soldes !

    Voilà pour moi, je te souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année, profites en bien, tu es très chanceuse <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que je suis chanceuse, c'est sûr. Merci pour ton témoignage, les attaches : tu finira par te les fabriquer :)

      Supprimer
  34. Bel article, ça me parle beaucoup (je passe mon premier nowel loin de chez moi et presque seule et ça s'annonce comme un très gros coup de blues). Si mes Noëls sont différents (hihi, l'âge peut être? ;p) j'aime la chaleur qui se dégage du tien ! Et bons points pour la blogosphère, on oublie un peu nos manières parfois :)

    RépondreSupprimer
  35. J'ai beaucoup aimé ton article et cela m'a permis de réfléchir sur le sujet du Haul et des Wish-Lists, j'ai donc décidé de changer ma catégorie de wish-list en l'intitulant "Liste de mes envies", car je ne veux pas être prise pour le genre de gamine qui tire le t-shirt de papa et pleure sur les épaules de maman, car elle n'a pas eu "ce qu'elle voulait" !

    RépondreSupprimer
  36. je trouve ton article super, vraiment ça reflète ce que je pense de noël, sauf que du coup ce côté tout consumériste m'a tué cet esprit de noël que j'adorais, aussi pour le côté retrouvaille en famille. & chez nous quand tu avais 2 cadeaux c'était vraiment très bien, donc maintenant que j'ai un petit nain, les 2 cadeaux sont pour lui, j'ai aussi beaucoup de mal avec le fait que tout le monde reçoive 10 000 cadeaux sous prétexte que c'est noël.
    bref, pour dire que je suis contente que tu nous fasse pas de vidéos haul débile qui durent 3 plombes, que j'aime ta manière d'écrire & que ça fait longtemps que je n'étais pas venue sur ton blog & que je suis contente de t'avoir retrouvée dans un favori caché.
    bonnes fêtes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Repasse quand tu veux & joyeux Noël <3

      Supprimer

Vous pouvez, en cochant la case "M'informer" recevoir par mail ma réponse à votre commentaire.